Consultez nos dates!

Edito

En 2014, sous l’initiative de Juliette Rizoud, comédienne de la troupe du TNP, la compagnie de théâtre La Bande à Mandrin a vu le jour.
Elle réunit plusieurs artistes associés qui se battent pour la même cause : un Théâtre de la Parole.

La compagnie revendique un travail sur le terrain, un labeur d’artisan, au service des mots et de la poésie. Elle milite également pour donner à l’acteur un muscle, un souffle poétique. La formation continue est essentielle dans notre travail. La question de la transmission est le cheval de bataille de la compagnie. Désacraliser les grandes œuvres classiques ou contemporaines, françaises ou étrangères au service d’un théâtre pour tous, d’un théâtre populaire. Aider la jeunesse à apercevoir une autre porte : au delà d’un monde parfois trop virtuel, il y a celui de l’imaginaire, beaucoup plus riche et vaste. Nous désirons être dans la logique d’un théâtre engagé qui n’affirme pas le sens du monde, mais à soin de le questionner sans jugement. L’envie première est là : raconter et partager de grandes et belles histoires avec un large public.

Loin de nous le langage affecté ou la vulgarisation télévisuelle, nous sommes en équilibre entre ceci et cela, entre le texte que nous défendons corps et âme et notre jeunesse.

Equipe artistique

Juliette Rizoud

Elle a suivi les cours de l’École préparatoire de la Comédie de Saint-Étienne, ainsi que ceux du Centre Chorégraphique de Toulouse. En 2004, elle entre à l’ENSATT. Depuis le début de la saison 2007-2008, elle fait partie de la troupe du TNP et a été dirigée par Christian Schiaretti notamment dans La Jeanne de Delteil, et dans Ruy Blas de Victor Hugo où elle tient le rôle de la reine. Elle part en tournée avec Les Tréteaux de France dirigés par Robin Renucci. Elle a été également dirigée par Olivier Borle, Julie Brochen, Christophe Maltot, Grégoire Ingold, Nada Strancar et Thierry Thieû Niang . Elle a mis en scène au TNP,  au printemps 2015, Le Songe d’une nuit d’été, au sein de sa compagnie: La Bande à Mandrin. En 2017, sa nouvelle création La très excellente et lamentable tragédie de Roméo et Juliette verra le jour.

Raphaëlle Diou Rimsky-Korsakoff

Comédienne, musicienne, compositrice. Elle entre à six ans au Conservatoire National de Région de Lyon en classe de violon et en parallèle prend des cours avec Nathalia Tolstaïa (soliste à l’Opéra de Lyon) et Valentina Korolkova (Conservatoire de Moscou). En 2002, elle obtient son diplôme de solfège avec mention. Elle obtient son certificat de comédienne de niveau III (RNCP), à Atre, en 2010. Elle complète sa formation avec Ariane Mnouchkine, Yves Bombay, Alain Maratrat, Emmanuel Meirieu, Nicolas Gabion… Elle se produit depuis 2005 dans des spectacles de théâtre et de musique. Elle travaille sous la direction de Christian Schiaretti, Léonard Kahn, Marielle Hubert, Emmanuelle Prager, Juliette Rizoud. En 2015, elle obtient une licence en médiation culturelle et travaille en tant qu’administratrice de production pour La Bande à Mandrin.

Julien Gauthier

A commencé sa formation au Studio 34 dirigé par Philippe Brigault. Il entre ensuite à l’école de Chaillot. Parallèlement, il tourne dans des séries TV, dont Vénus et Apollo, Madame le Proviseur. Julien Gauthier intègre ensuite L’ENSATT. Il fait partie de la troupe permanente du TNP depuis 2007 où il est dirigé par C.Schiaretti, Olivier Borle, Nada Strancar, Christophe Maltot, Julie Brochen. Il a mis en scène Les chiens nous dresserons de Godefroy Ségal, Le Menteur de Corneille.

Clément Morinière

Après une formation en art dramatique et en chant au conservatoire de Nantes, Clément Morinière intègre l’ENSATT. En 2006, il intègre la troupe du TNP, où il participe à de nombreuses créations mises en scène par Christian Schiaretti, telles que Coriolan de William Shakespeare ; Par-dessus bord de Michel Vinaver; 7 Farces et Comédies de Molière; Philoctète de Jean-Pierre Siméon; Don Quichotte de Cervantès; Le Laboureur de Bohême de Johannes von Saaz. Il participe à l’aventure du Graal Théâtre de Florence Delay et Jacques Roubaud, mise en scène de Julie Brochen et C. Schiaretti avec entre autres le rôle de Lancelot du Lac. Au TNP, il met en espace Off-shore de Philippe Braz, et met en scène la poésie d’Apollinaire avec Mon cœur pareil à une flamme renversée. En 2014 il écrit et met en scène Le Papa de Simon, spectacle tout public.

Clément Carabédian

Parallèlement à son master d’Histoire, il suit le cours de Zbigniew Horoks. Etudiant au Trinity College de Dublin, il rejoint la troupe de l’université. Depuis sa sortie de l’ENSATT, il est dirigé par S. Olivié Bisson dans Cymbeline, à la MC93, Caligula de Camus au Théâtre de l’Athénée et par C. Stavisky, dans Lorenzaccio de Musset, Une nuit arabe, Le dragon d’or de Schimmelpfennig. Cofondateur de La Nouvelle Fabrique, il s’investit dans les créations,: L’Hamblette de Giovanni Testori et Le Numéro d’équilibre d’Edward Bond. En juin 2012, il intègre la troupe du TNP, sous la direction de C. Schiaretti : Ruy Blas de Victor Hugo, Mai, Juin, Juillet de Denis Guénoun, Le grand théâtre du monde de Calderón, Une Saison au Congo d’Aimé Césaire, Le Roi Lear de Shakespeare… Depuis novembre 2013, il est collaborateur artistique de la compagnie Le Théâtre Oblique.

Anaël Rimsky-Korsakoff

A 10 ans, il se voit confier le rôle principal de Maurin des Maures. De là nait sa passion pour le théâtre. Après une licence de mathématiques, il se tourne définitivement vers la scène. Son amour pour la comédie grandit à chaque nouvelle interprétation, se sentant « vraiment vivant sur les planches ». Sa formation professionnelle lui offre la chance de travailler avec des comédiens de Peter Brook et du Roy Hart Théâtre. L’Irepscène (Villeurbanne) lui permet d’enrichir ses talents d’acteur, de metteur en scène, d’improvisateur et d’auteur. Il est également dirigé par Marielle Hubert, Léonard Kahn, Tristan Chevallier, Audrey Buttin, Vladimir Lifschutz, Pierre Bianco. En 2016, il joue le rôle de Perdican, dans On ne Badine pas avec l’amour, de Musset.

Amandine Blanquart

Après une hypokhâgne et une khâgne, Amandine Blanquart obtient un Master II de Lettres Modernes. Puis elle intègre l’école d’art dramatique Studio 34 dirigée par Philippe Brigaud. Elle est actuellement en tournée dans Des Amours, spectacle tiré de nouvelles de Dorothy Parker, mise en scène de Cassandre Vittu de Kerraoul. Elle a travaillé sous la direction de plusieurs metteurs en scène. Parallèlement, elle crée la Compagnie Rimes de Sable, consacrée au théâtre et à la jeunesse et travaille aussi pour la Compagnie Les Petits Riens qui a pour vocation de mettre en scène des spectacles et opéras avec des adolescents de quartiers défavorisés. Elle organise régulièrement des stages de théâtre pour adultes débutants et enseigne le théâtre au sein de la Compagnie du Vieux Singe. Elle travaille aussi pour la télévision et la radio.

Claire Galopin

Elle sort de l’Ensatt en 2007. Depuis elle a travaillé au théâtre avec divers metteurs en scène de région Rhones Alpes (Anne Courel , Mathieu Gerin…) et d’ailleurs (Stéphane Hillel, Valérie Castel Jordy…) sur des textes classiques et contemporains. Elle a également tourné dans divers court métrages et fictions télévisées. En 2008, elle co-fonde la compagnie la maison Jaune qui donnera le jour à 2 spectacles (Les nuits Blanches, d’après Dostoievski et Fando et Lis d’Arrabal) ; plus tard elle créé Désert Fertile de Jean marc Liautaud. Enfin, en 2014, elle écrit et créé l’Orée du bois. Elle suit régulièrement des stages professionnels pour poursuivre ses recherches scèniques (danse contemporaine et africaine avec Elsa Wolliaston, Clown et bouffon avec Ludor Cytrik, jeu avec Marcial di Fonzo Bo, Anna Nozière ou Patrick Haggiag…)

Damien Gouy

Damien Gouy se forme à l’ENSATT. En 2006, il intègre la troupe du TNP et joue sous la direction de Christian Schiaretti. Il incarne notamment le laboureur dans Le Laboureur de Bohême de Johannes von Saaz et Catalinon dans Don Juan de Tirso de Molina. Il est également dirigé par Olivier Borle, William Nadylam, Bruno Freyssinet, Christophe Maltot, Julie Brochen, Fabrice Eberhard, Georges Montillier, Adrien Dupuis-Hepner. A l’écran, il travaille sous la direction de Henri Helman, Hélier Cisterne, Géraldine Boudot, Sophie Fillieres, Jean-Marc Therin, Julien Despaux, Stéphane Clavier. Il a conçu et mis en scène trois spectacles poétiques : Ronsard, Prince des poètes, Louis Aragon, Je me souviens et Bourvil, Ma petite chanson au sein de sa compagnie Théâtre en pierres dorées. Il est directeur artistique du festival Les Rencontres de Theizé (69).

Jérôme Quintard

Après des études à l’école du Théâtre National de Chaillot, puis à l’Ensatt, il intègre la troupe permanente du Théâtre National Populaire de Villeurbanne de 2004 à 2014. Sous la direction de Christian Schiaretti, il a joué notamment dans L’Opéra de Quat’sous (Brecht), Père (Strinberg), L’annonce faite à Marie (Claudel), Coriolan (Shakespeare), Sept Farces et Comédies de Molière (Molière), Par-dessus Bord (Michel Vinaver), Don Quichotte (M. De Cervantès), Don Juan (T. De Molina), La Célestine (F. De Rojas), Mai, Juin, Juillet (Denis Guénoun), L’Ecole Des Femmes (Molière) créées au TNP à Villeurbanne. Il participe à la création du Graal Théâtre, mis en scène par Julie Brochen et Christian Schiaretti, qui réunit les équipes du TNP et du TNS. Il crée en 2010 avec Ophélie Kern La Compagnie Du Vieux Singe. Sous sa direction, il crée La Soupe et les nuages de Charles Baudelaire, Agamemnon de Sénèque et Les Fougères Crocodiles d’Ophélie Kern. Depuis 2011, Jérôme Quintard travaille également avec la Compagnie du Théâtre Exalté ; il crée Nina, c’est autre chose de Michel Vinaver, Lune jaune de David Craig et Cœur D’Acier de Magali Mougel sous la direction de Baptiste Guiton. Il a également mis en scène Couple ouvert à deux battants de Dario Fo, jouée au Ciné 13 à Paris dans le cadre du festival « Mises en Capsules ».

Laurence Besson

Elle entre à l’ENSATT en 2000, et travaille notamment avec Christian Schiaretti, Christophe Perton, Sergeï Golomazov… Elle a passé une Maîtrise d’Etudes Théâtrales en 1998 et réalisé des travaux de mise en scène sur des textes de Marivaux et Blaise Cendrars. Elle a fait partie de la troupe du TNP de 2003 à 2015. Elle y était dirigée par Christian Schiaretti. En 2014, elle créée au TNP le cabaret Oui ça va mal, je suis heureuse, textes et chansons de Jean-Pierre Siméon. Par ailleurs, elle travaille avec Julie Brochen, Enzo Cormann, Philippe Delaigue, Nada Strancar, Gilles Chavassieux, Ophélie Kern, les Tréteaux de France.